Membres

dimanche 30 janvier 2011

LIBRES...



galoper dans les prés, avec les nuages, je ne peux pas ....
cavaler sur les plages désertes et dans les vagues
de l'océan, je ne peux pas ...
courir dans les bois à l'ombre des grands chênes,  je ne peux pas ...


Appelez-moi Pégase et je m'évaderai de ces enclos aux fils
barbelés qui m'arrachent ma crinière et déchirent ma robe frémissante ///






LIBRES
 .....

huile sur toile 53x72

23 commentaires:

  1. Anonyme30/1/11

    Il est beau ton post .

    Mais rappèle moi , acrylique ou huile ta toile ? et le format ?
    C'est pas trouvé sur le net alors fais p'ter les infos !
    Bonne journée
    Inès Pyonne

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Marty

    Un autre de ces belles images, c'est tous les jours à profiter de votre blog belle.

    Cordialement et un beau dimanche souhaitable

    Joop

    RépondreSupprimer
  3. ines Pyonne ! c'est tout marqué !
    tu sais pas lire ??? tu me fait rire et je me demande ce que je ferais sans toi !!!

    RépondreSupprimer
  4. Anonyme30/1/11

    Et ben écris le en plus grand nom d'une crèpe !

    RépondreSupprimer
  5. Et oui Marty, il y a beaucoup de choses que l'on ne peut pas faire mais nous sommes les êtres vivants qui peuvent en faire le plus tout de même et puis il y a le rêve aussi, l'imagination, l'art etc... nous avons une sacrée chance tout de même. Et puis moi ma crinière elle flotte dans le vent tu sais. Mdr
    Il est beau ce tableau Marty. Bisous et bon dimanche.

    RépondreSupprimer
  6. Herrlich sind Pferde in freier Natur, doch Zäune dienen nur dem Menschen für Zwang...

    Sei lieb gegrüßt
    Kvelli

    RépondreSupprimer
  7. :))..Absolutely wonderful images!
    How do you do it?? :)
    I can feel the wind..my eyes can look far!
    So nice to be out in the open!
    Fantastic land!
    Bravo!!

    RépondreSupprimer
  8. C'est étrange, nous avons souvent les mêmes préoccupations au même moment.
    Travaillant sur un texte de Freud, voici le thème de réflexion que j'avais ce matin:
    La liberté serait-elle le pouvoir de faire le choix de ce que mon histoire me détermine à choisir. Dire oui à la mission impartie à mon parcours de vie?
    Vouloir le non voulu de Nietzsche?
    Tes chevaux ont galopé dans ma tête!
    Merci Marty
    Je t'embrasse fort

    RépondreSupprimer
  9. Belle liberté que celle de vouloir être ailleurs...
    Mais est-ce vouloir ou être ?
    BisouXXXL

    RépondreSupprimer
  10. Amazing images dear Marty, I love them all, such a beautiful place.

    xoxoxo ♡

    RépondreSupprimer
  11. J'adore ce tableau.

    Bon dimanche Marty.

    RépondreSupprimer
  12. Hallo Marty! beautiful pictures.. libres, i love that word.. how much means.. i like your new blog:)
    Un gran saludo mi amigo...

    RépondreSupprimer
  13. Love these images. They are strong ane beautiful at the same time.

    RépondreSupprimer
  14. C'est fantastique!uuuuu la libertè!

    RépondreSupprimer
  15. Marty, you know how to capture ones soul with your photos. I love the photos of the horses and the poem is wonderful.

    RépondreSupprimer
  16. Tu abordes 2 sujets qui me sont chers les chevaux et la liberté et tu les peints si bien.

    RépondreSupprimer
  17. Coucou Marty ! Je te suis ...

    RépondreSupprimer
  18. Marty, voilà j'ai tout mis à jour... Ton nouveau blog est bien en ligne. Bises.

    RépondreSupprimer
  19. Belle introduction pour tes chevaux libérés !

    RépondreSupprimer
  20. Alles Glück der Erde, liegt auf dem Rücken der Pferde. Wunderbare Bilder. Freiheit in der Tat. Danke für´s atmen ;)

    Die neue Woche gut dir.

    daily athens

    RépondreSupprimer
  21. Oui Marty - libre indeed ! Wonderful images to go with your post (no more snow then ?).

    I wish you a week free from worries together with wonderful bisous !

    RépondreSupprimer
  22. un beau hymne à la liberté!
    Je te souhaite une journée ensoleillée et pleine de joies, chère Marty!

    RépondreSupprimer
  23. Magnifique série de photos spectaculaires, j'adore la dernière chevaux pataugeant dans l'eau.

    RépondreSupprimer